Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.
Match Loisirs
Handball Club Herblinois
Chauvé

24 22

Terminé

Loisirs VS Chauvé

Date

Jour du match mardi 24 avril
Heure du match 20H00
Heure de fin 22H30

Lieu

Salle de la Changetterie Rue Théophile Guillou 44800 SAINT-HERBLAIN
Handball Club Herblinois

2 vs 0

0 Match nul

Chauvé
Confrontations entre les 2 équipes depuis 2015-2016
24 avril 2018 LOISIRS 24 - 22 Chauvé Lois.
13 oct. 2017 Chauvé 20 - 23 LOISIRS Lois.

Youpi, le résumé ... enfin ! C'est à dire que ... je dois avouer, qu'en tant que coach délégué aux résumés positifs, il m'a fallu un peu de temps pour trouver des arguments ...

Un effectif complet, 13 athlètes motivés, pas une place pour ajouter un joueur de plus ... La soirée commençait mal, en plus 13 ça porte malheur, bref.

1er objectif : rentrer dans le match de suite et réussir le 1er tiers temps.

Malgré un échauffement un peu brouillon, l'équipe rentre dans le match correctement. L'adversaire est tout de même faible, voire très faible. Seule une demoiselle nous pose problème dans les 5 premières minutes, ensuite la défense s'adapte. Au final, on ne prend que 4 buts (dont 2 de la fille).

En attaque, un pivot défensif haut nous gène parfois, et on manque de rythme (comme d'habitude) et d'accélération quand on veut lancer l'estocade mais globalement, on parvient à marquer suffisament pour rester devant.

Débute cepedant ce qui va polluer tout le match, des pertes de balles sur des transmissions simples (effet savonette ?), des montées de balle rapides moyennement négociées et des tirs manqués (pas mal d'échecs au final, poteaux, sur le gardien, à côté, ...)

Le 1er objectif atteint, en tant que coach délégué à l'optimisme dans les performances de l'équipe, je me suis dit, on va monter en puissance et les exploser dans le 2nd tiers temps.

Désillusion ! L'attaque est restée à l'identique, rythme et efficace moyens, on transperce de temps en temps. On ne va pas assez vers le but pour créer du décalage (ailiers dos au but, arrières arrêtés ou signorita sans course vers le but)

En même temps (dirait le président), notre défense s'est endormie, voire égarée (sans parler des causettes Patrick/Bruno dans le secteur centrale) et nos adversaires ont pris confiance dans leur capacité offensive pourtant limitée.

Le doute s'installe en nous ! L'heure est grave, en tant que coach délégué aux victoires (désolé Greg ;-)), il faut réagir !

Compte tenu des difficultés de transmissions ailiers-arrières et du pivot adverse avancé, changement tactique en attaque pour le 3ème tiers-temps : des ailiers qui écartent, qui ne sont plus sollicités sur la 1ère fixation d'attaque et font des rentrées fréquentes,  une circulation de balle limitée aux 3 arrières pour augmenter le rythme.

Point positif : cela met du mouvement et un peu de sureté dans le jeu et des décalages ou des intervalles grands ouverts sont trouvés. On marque plus facilement.

Point négatif : la consigne est respectée 10 minutes, puis, ...

La défense tient suffisament pour garder le score, malgré de la fébrilité dans le money time (c'était le cas de nos adversaires aussi).

Au final, la victoire est satisfaisante, néanmoins nous devrions être plus à l'aise face à des équipes de ce niveau.

 

Passons à l'analyse des performances individuelles (ça rigole moins d'un coup) :

Merci à Henri qui a bien assuré dans les buts, pas de buts faciles pour l'adversaire.

En tant que coach délégué aux relations avec les filles, je dirais qu'elles ont, comme toujours, été parfaites, battantes, efficaces, charmantes, ...

Quelques points à travailler : Adrien doit apprendre/réviser la signorita, Patrick doit s'entrainer à se retourner en moins de 3 secondes car sinon la défense sera là, et un petit renforcement musculaire éviterait de se faire bousculer par la volontaire jeune fille adverse (qui a fini avec des crampes quand même, car ça consomme des calories de pousser du Patrick).

 

Je termine par LE moment fort du match, celui de l'espoir, celui que tout le public (acquis à sa cause) attendait, celui du tir idéal, sans défenseur, seule face au gardien dans son but, celui où des années d'entrainement physique et technique portent leur fruit, celui de la GLOIRE, .... ce moment fatidique a eu lieu et tout le bonheur, toutes les valeurs du sport, toute la confiance de l'équipe, de sa famille au complet, de son staff (très important) ..... se sont fracassés ..... sur le poteau, réduits en miettes ..... cette fois encore.

Inutile d'en dire plus pour ne pas stigmatiser ce membre de l'équipe, tellement l'immense déception a pesé sur la soirée. Mais nul doute que son mental d'acier permettra d'atteindre le graal tant attendu d'ici la fin de l'année !

 

Enfin, merci à la table, très inspiré au buzzer et à l'arbitre (bien clément sur certains de nos mauvais gestes).

 

Les statistiques ne sont pas visibles pour cette rencontre.